Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Corner, enquête sur un marché de la drogue à ciel ouvert

David Simon, Ed Burns

Editions Florent Massot, 2010

 

 

the-corner.jpgVoilà un ouvrage dont la lecture ne vous laissera pas indemne. Il s’agit d’un long reportage coécrit par deux complices connus pour le scénario de la célèbre série « The Wire ». Cette observation du quartier de la drogue à Baltimore, USA, passe avec habileté de la réflexion sur l’inanité flagrante de la répression aux destins individuels dérivant dans les allées d’un centre ville abandonné à la misère.

 

Fayette street, Monroe street : les rabatteurs proposent, les dealers vendent, les « zombies » se piquent, les guetteurs surveillent, les braqueurs dépouillent…Dans les « corners » de Baltimore, en 1997, on en était déjà à la troisième génération installée dans une économie impitoyable. 

Burns et Simon racontent la genèse de ce naufrage. Ils ont manifestement étudié assez longtemps le sujet et rencontré assez de « zombies », de consommateurs accros,  pour être en mesure d’analyser l'inéluctabilité des grossesses adolescentes, l’incapacité des parents à surmonter le manque et leur souffrance quand, lucides, ils se sentent incapables de jouer leur rôle. Ils racontent aussi la disparition des règles, la fin des lois, la violence omniprésente et imprévisible, et le combat que continuent à mener certains, envers et contre tout pour maintenir un peu de lumière : celle-ci qui maintient un centre de loisirs, celle-là qui chante aux offices des trop nombreuses funérailles…

Mais le combat est perdu d’avance. Dans les maisons abandonnées, insalubres, qui abritent les salles de shoot, dans les allées où les dealers cachent leur « matos », dans les cris des rabatteurs, dans les rondes des paniers à salades, dans la recherche désespérée des combines aptes à apporter les shoots… on voit une humanité déchirée qui semble retirée sur une autre planète où les lois communes ne montrent plus que leur absence de sens.

 

Burns et Simon, l’un journaliste, l’autre policier puis enseignant au cœur de ces zones, ne prétendent pas détenir une solution. C’est bien pire. Ils le disent, c’est leur conclusion sans appel, sans espoir : « Le corner » les aura tous.

"The Corner" a fait l'objet d'une série télévisées en 2001, produite par HBO, qui a été tournée sous forme de "docu fiction". Histoire de ne pas être tenté d'embellir un paysage désespérant ?

 

 

392 pages, 21 €

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0