Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

alex.jpg.jpg

« Alex »

Pierre Lemaitre

Albin Michel, 2011

 

Qui est cette jeune femme. Pourquoi elle ? Pourquoi moi, crie-t-elle dans l’obscurité où l’a laissée son ravisseur. Dans une cage suspendue. Nue. Un peu d’eau, des croquettes pour chat. La folie. Les rats qui font fermenter la trouille, l’ignoble trouille.

 

Alex…

 

Une jeune femme a été enlevée dans la rue mais personne ne sait qui elle est. Comme s’il s’agissait d’un mirage de rapt….Comment est-il possible qu’une fille, une femme, une sœur, une employée… disparaisse sans que nul ne la réclame ?

 

Une mère, un frère, il y en a… Des modèles du genre dont on se passerait… Un flic nabot, presque un nain. Mari veuf, victime d’une terrible dépression après l’enlèvement et la mort de son épouse enceinte deux ans auparavant. C’est lui qu’on envoie sur le terrain. Mauvaise ou bonne idée ? Pas si mauvaise puisqu’il déroulera l’étrange pelote d’un fil improbable où la victime enfin identifiée va changer de statut.

 

Le montage de ce roman est habile. Les réalités juxtaposées finissent par construire un paysage sombre, très sombre, aux confins de la folie. Mention spéciale aux relations de famille, passable au nabot dont la petite taille confine à l’invraisemblance bien qu’elle vise sans doute à l’intégrer dans une galerie de monstres ordinaires.

 

Pierre Lemaitre n’hésite pas à secouer les dés, pour rappeler que la face « victime » est une face bien souvent plombée…

 

A lire pour la galerie de portrait et le suspens, l’agencement diabolique et l’inconfort dans lequel il entraîne son lecteur qui ne sait plus qui croire, qui justifier, à qui s’identifier.pierre-lemaitre

Avec « Cadres noirs » il explorait déjà les contrées peu reluisantes de la psyché, pour retomber sur ses pieds après un joli saut périlleux. Ici, il enchaîne les sauts de carpes, sans un flop !

Voici un roman dont on a peu parlé depuis sa sortie, et qui mérite une vraie attention, comme son auteur qui a déjà offert de belles pages avec « Robe de Marié » ou « Cadres Noirs ».

 

19.9 € 392 p

 

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :