Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De Sac et de Corde
Gilles Vidal

éditions Les Presses Littéraires 2017

« De sac », comme les pilleurs et autres bandits. « De corde » comme celles qui les suspendent aux gibets… On voit bien qu’on n’est pas chez les gentils.
Voilà un étonnant objet littéraire qui commence à Boston en 1967, se déroule principalement en France, mais qui aurait pu commencer à n’importe quel endroit de l’ouvrage. Trente et un chapitres. Trente et un destins, trente et une histoires, toutes attachées les unes aux autres et toutes indépendantes. Une sorte de chaine, un collier de perles, noires les perles, naturellement.
Bien plus de trente et un morts aussi, car il s’en trouve au moins un par chapitre. Essentiellement situées à Morlame – étrange ville du Sud, dont je n’ai pas réussi à décider s’il s’agissait de Marseille ou de Toulouse ? dans laquelle on assiste à un défilé de personnages affreux sales et méchants, tristes ou joyeux, jeunes ou vieux. Qui se croisent, se parlent, s’entretuent ou bien s’ignorent, mais interfèrent, légèrement ou violemment, rapidement ou sur la longueur, dans leurs vies respectives. Le rythme est d’enfer, les dialogues enlevés, les personnages attachants.
Un concept intéressant entre recueil de nouvelles et roman, qui mérite attention.

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0