Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Message à tous les pauvres imbéciles, riches ou pauvres, qui font bruler des lieux d’accueil de réfugiés (ou de sdf d'ailleurs, c'est tout aussi affligeant). À tous ceux qui ne le font pas mais trouvent qu’ils ont drôlement raison. À ceux qui leur votent l’indulgence, parce qu’il faut les comprendre. Aux élus qui ne veulent pas de ça chez eux, et on pourrait sans doute continuer la liste.

Cette petite fille s’appelle S. Elle aura trois ans le lendemain de Noël. Elle habite dans mon immeuble depuis un an et demi. Soit la moitié de sa jeune vie. Elle est née près d’Alep, que ses parents ont fui avec son frère et sa sœur. Sa mère l’a mise au monde en Syrie dans des conditions qu’aucune Française ne peut imaginer. Ils ont fui ensuite par la Turquie. Aujourd’hui, les trois enfants vont à l’école. Les deux ainés de 7 et 9 ans sont déjà parfaitement francophones. Au moment du mondial de foot, le petit garçon chantait la Marseillaise à plein poumons.  La maman apprend le français, le papa travaille grâce à un réseau familial d’entraide et nous régale parfois de pâtisserie à tomber. Je suis fière d’être l’amie de ces gens-là, dont le courage et la dignité, la gentillesse devraient être  un modèle pour ceux qui n’ont que haine et rejet à l’esprit, dans leur pays d’origine comme dans le mien. Celui de S.  aujourd’hui.

Dites moi, incendiaires de peu d’esprit : vos parents et grands-parents vous ont-ils raconté l’exode de 40 ? Quand ils cherchaient un toit pour s’abriter, eux et leurs enfants ? Quand ils fuyaient l’invasion nazie ? Non ? Ou bien vous avez oublié…

 

Tag(s) : #accueil

Partager cet article

Repost 0