Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous avez dit "altruisme" ?

Ne Sautez Pas
Frédéric Ernot
te
éditions Lajouanie 2016

Mathias est laveur de carreaux. Ce genre de funambule que l’on voit accroché dans une nacelle perchée à des dizaines de mètre au-dessus du sol. Pour ma part, je ne les vois pas : je ne peux en supporter la vue. Trop la trouille de les voir tomber.
Mathias a une petite amie infirmière aux cheveux rouge et au tempérament de même couleur qu’il adore et qui lui rend bien. Un jeune beau frère médecin à MSF. Et il aime rouler vite. Si bien qu’un jour il se retrouve condamné à exécuter un nombre d’heures considérable en travaux d’intérêt général, en l’occurrence pour une ONG. Le voici obligé de faire du porte à porte pour vendre des figurines au profit d’un organisme constructeur de pompes à eau en Afrique.

Un beau jour, à la suite d’une méprise bien amenée et vraiment drôle, il récupère un chèque conséquent qu’il remet à une association humanitaire.
Mathias va soudain se poser des questions que sa vie quotidienne avait jusqu’alors estompées. Est-ce aux individus à faire la charité ? Aux états à prendre en charge la misère du monde ? La misère des voisins a-t-elle plus ou moins de valeur que celle des plus lointains ?
Pas polar mais presque dit la jaquette. On croise pourtant un chantage, un meurtre, des complicités diverses, bref, une panoplie assez élaborée de délits divers.

Implanté dans Bruxelles, le roman va vite, les personnages ont beaucoup d’humour, et la narration centrée presque uniquement sur Mathias, ne connait pas beaucoup de longueur. Voilà un roman court, léger, sans ambition démonstrative qui posent pourtant de bonnes questions, à la bonne distance du lecteur. Celui-ci n’est pas obligé d’y répondre, mais rien ne l’empêche de servir de sa cervelle pour réfléchir, non ?
A lire pour pouvoir se disputer avec panache lors d’un dîner ou serait abordé les thèmes de la misère dans le monde, de l’égoïsme, du sort des réfugiés, et de chacun chez soi… chacun pour soi. Demain soir par exemple ?

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0