Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça va faire du bruit !

Barouf
Max Obio
ne
Editions In8 / Court Circuit 2016

Disons-le tout de suite, je suis farouchement pro énergie alternative. Éoliennes comprises. En ce, je m’oppose donc résolument à la thèse générale de Barouf. Dans ce roman, Max Obione dépeint comme des voyous, avec la faconde qu’on lui connait, les responsables de l’implantation de ces grands oiseaux de fer immobiles dans une paisible bourgade normande.
Comment toutefois ignorer le rire qui vous empoigne à la description de réunions au « château », se retenir de saliver à la description de la recettes des pieds paquets de la bistrotière, soupirer avec le héros devant la plastique de sa stagiaire ? Et tout du long, suivre Bob Mougin, journaleux indépendant, sur les petites routes de sa Normandie au guidon de sa Rosalinde bien aimée.
Alors certes les éoliennes sont bruyantes si l’on veut camper leur pied et l’effet stroboscopique dans le soleil est hallucinatoire. Notre Bob Mougin, homme moderne puisque son journal est numérique, homme de tradition puisque sa moto a mille ans, s’attarde aux regards, aux gestes, aux parfums autant qu’aux déclarations et cherche sous les apparences ce qu’elles peuvent cacher.
L’écriture de Max Obione est presque sage ici, pas de folie stylistique comme dans Gaufre Royale ou Amin’ Blues, mais le ton, la chaleur humaine, le rire toujours prompt et la colère saine qui animent le bonhomme colorent les lignes à son inimitable manière.

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0