Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon ? ou mauvais ?

Le Bon Frère
Chris Offu
tt traduit par Freddy Michalski
Gallmeister 2016

Dans les fonds reculés du Kentucky, on vit encore comme au siècle passé, je veux dire l’autre, celui du XIXème. On est pauvre, on connait tout de la vie de ses voisins, un village, aussi éparpillé soit-il, formant une communauté où chacun sait tout des autres.
Virgil est un brave gars, vaguement fiancé à une fille du cru, et sa seule ambition est de devenir chef de son équipe d’éboueurs. Avoir son nom brodé sur sa poche… Il vit dans une caravane, au-dessus de la maison familiale.
Mais le destin s’en mêle, on connait ça depuis l’antiquité, et rit des projets des hommes. Virgil ne connaitra pas la paix modeste à laquelle il aspire. C’était sans compter sur le meurtre de son frère ainé, Boyd, qui de son vivant n’avait rien de commun avec son cadet. Coureur, buveur, tête brûlée adorée de tous en raison de ses frasques, de sa fantaisie… De tous ou presque, car il a fini abattu par un jaloux. Et tout le monde connait le jaloux, et tout le monde : communauté, famille, collègue, et même police, attend de Virgil qu’il venge son frère en abattant le coupable qui a échappé à la justice par manque de preuves.

Il y a de la tragédie dans ce destin tracé par les autres, dans la disparition de la personnalité du héros, dans sa reconstruction, dans l’épreuve qu’il traverse avant de se métamorphoser, ailleurs, autrement. On ne peut que compatir, suivre, et admirer l’efficacité de l’écriture de Chris Offutt. De très belles évocations de la nature, des liens tissés avec elle, de la correspondance de l’esprit et du ciel, et une façon de manier l’ellipse qui donne tout son sel à l’avancée dans le roman.

Evocation de l’Amérique profonde, celle où on se bat pour conserver ses armes, où l’étranger est un danger, réflexion sur la stupidité du monde et ses beautés dans laquelle il est indispensable de se laisser embarquer, Le Bon Frère est tout cela et mérite de figurer dans les belles découvertes de 2016.

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0