Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Finir en cabane ? Comme un vulgaire homme politique ? reviendrai-je de Dijon ????

Plaidoiries pour un polar

samedi 13 juin | à partir de 14h30 | place Émile Zola / Dijon
avec Anne Bourrel, Jeanne Desaubry, Nicolas Lebel, Elena Piacentini, Gianni Pirozzi, Rachid Santaki
animées par Marie V
indy
Scandale place Émile Zola : 6 auteurs impliqués dans un procès !
6 avocats commis d’office défendent chacun l’un des ouvrages face aux réquisitions du vice-procureur Julien Le Gallo. À l’issue de ce faux procès public, ce jury « d’assises littéraires » acquittera un seul auteur, qui recevra le prix « Plaidoiries pour un polar 2015 ».
Si vous aimez les polars et vous sentez solidaires avec un ou plusieurs de ces écrivains, venez assister aux plaidoiries et pendant les délibérations, rencontrez les auteurs.
en partenariat avec le barreau de Dijon et l’association 813 | entrée libre
Les ouvrages « convoqués au procès » :
Gran Madam’
s d’Anne BOURREL, La Manufacture du livre, 2015
Bégonia Mars, ancienne étudiante, se prostitue dans un bordel, le Gran Madam’s, à la frontière espagnole. Sous le joug de son mac Ludovic et avec le Chinois, l’homme de main, elle participe au meurtre du « Catalan » puis ils partent en cavale. À Leucate, ils rencontrent une jeune fugueuse, Marielle, qu’ils ramènent chez ses parents où ils s’installent… Quel avenir attend cet improbable trio, une pute, son mac et l’homme de main, attendris par la souffrance de cette gamine ?
Poubelle’s girls de Jeanne DESAUBRY, éd. Lajouanie, 2014
Une rencontre imprévisible entre trois femmes qui va se révéler pétaradante. L’une vivote avec un ado renfrogné, la deuxième, dotée d’une grande force de caractère, vit dans la rue, la troisième, d’un bon milieu social, est obsédée par l’envie de se débarrasser de son mari. Un roman noir, avec un peu d’humour et criant de vérité.
L’heure des fous de Nicolas LEBEL, Marabout, 2013
Un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée à la gare de Lyon. Règlement de comptes entre clochards ? Le capitaine Mehrlicht et son équipe pensent régler cette affaire rapidement. Mais l’enquête de proximité les oriente vers cinq hommes fomentant un plan terrifiant, en recréant une cour des Miracles en plein cœur du bois de Vincennes. Il faut à tout prix empêcher que sonne l’heure des fous…
Des forêts et des âmes d’Elena PIACENTINI, Au-delà du raisonnable, 2014
L’agent Aglaé Cimonard est intentionnellement renversée par une voiture à Lille et l’auteur a pris la fuite. Le commandant Léoni prend très à cœur cette enquête, Aglaé étant un membre de son équipe. Pendant que Léoni remonte jusqu’à un centre psychiatrique pour adolescents, Mémé Adèle, restée au chevet de la jeune femme, ira au-delà de la simple compassion et de la solidarité pour aider son policier de fils. À travers les pérégrinations de son héros récurrent Léoni, l’auteure évoque les dérives du lobby de l’industrie pharmaceutique.
Sara la noire de Gianni PIROZZI, Rivages, 2014
Sans être physiquement présente, Sara la noire, la sainte des gitans qui trône aux Saintes-Maries-de-la-Mer, plane sur le roman de Gianni Pirozzi puisque c’est à elle que s’en remet totalement Guillermo. Flic d’origine gitane, Guillermo recherche désespérément une enfant disparue des années plus tôt, alors qu’il officiait dans le Sud-Est de la France. Il est aussi amoureux fou d’Hafzia, Marocaine qu’il a réduit à la prostitution et à la drogue après l’avoir sortie des griffes d’un mari violent. Par bien des aspects, celle-ci est à la fois une sorte d’avatar de Sara et de double de l’adolescente qu’il n’a pas pu retrouver jusqu’à présent. Hanté par cette affaire, Guillermo avance sur un fil que l’on sent prêt à lâcher.
Flic ou caillera de Rachid SANTAKI, éd. du Masque, 2013
Une histoire en plein cœur d’une cité… Solidarité dans les familles, solidarité dans les cités, solidarité dans la police. Deux personnages principaux : Mehdi, artiste graffeur qui essaie d’échapper au puissant clan Bensama, Najet, jeune femme flic qui souhaite les faire tomber une bonne fois pour toutes. Un polar au rythme de la culture hip-hop, plein de rage et d’énergie.

Tag(s) : #accueil

Partager cet article

Repost 0