Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ska : Créateur de Présent !

La critique de mes « Chroniques d’Elles » que vous lirez ci-dessous me touche à bien des titres. Comme auteur, bien sûr. Que ces femmes et leur vie, dépeinte dans ce qu’elle peut avoir de fugitif, tant dans le bonheur que dans la peur ou la dépression, soient appréciées avec des mots aussi touchants : bonheur !

Mais encore et peut-être surtout comme éditrice.

Il y a encore une partie de nos petits camarades du monde de l’édition qui nous regarde (nous, Ska éditeur) avec commisération -Oui, mais vous n’êtes que numérique- voire colère –les gens comme vous tuent l’édition-. Non, non : ces textes que l’édition classique est trop frileuse pour sortir, ou trop formatée, ont toute leur place sur les liseuses et les smartphones, à des prix (parlons sous, ce n’est pas un gros mot !) qui les mettent définitivement à la portée de n’importe quel curieux.

Et grâce à Ska, on me lit au Maroc et au Canada, en France et n’importe où dans le monde, et on m’écrit pour partager une émotion, et ma vie en est plus belle. Et j’emmerde (ben oui, quoi !) les pisse-froid qui ne jurent que par la Pléiade. Elle a toute sa place, elle défend le patrimoine. Et c’est très bien. Mais nous, nous, nous créons le présent !

Et donc que Martine soit doublement, triplement remerciée !

Cette semaine, du côté de mes lectures, j'ai laissé la part belle à ma liseuse. Et je me suis régalée de textes seulement publiés en version numérique, notamment chez Ska Editeur.
Je reviendrai dans les jours qui viennent sur mes toutes dernières découvertes, mais aujourd'hui je souhaite parler de ces deux recueils de Jeanne Desaubry "Chroniques d'elles" et, je l'espère, pourquoi pas, vous donner envie de les lire aussi.
De Jeanne Desaubry, j'avais déjà lu "Poubelle's girls", un roman classé noir mais doté d'un humour férocement contagieux et c'est donc en toute confiance que je me suis lancé dans ces deux lectures. Et bien m'en a pris!
Certes, il n'est pas question de roman ici, mais de nouvelles courtes, voire même très courtes, qui, toutes, mettent en scène une femme à des moments-clés de son existence ou, tout au moins, à des moments attendus, à des situations voulues, à des instants souhaités ou totalement imprévisibles.
Des femmes, de tous âges, de toutes conditions sociales ou professionnelles, des femmes un peu au tournant de leur vie. Des vies pas toujours simples (mais la vie l'est-elle seulement, simple?). Des vies un peu biscornues. Des vies enviées ou dont on ne voudrait pas ou qu'on ne souhaiterait même pas à sa pire ennemie.
Des moments intenses, bouleversants, percutants, qui nous touchent forcément, nous émeuvent ou nous font légèrement sourire. Nous irritent aussi de temps à autre.
Toutes ces nouvelles se prêtent bien à la lecture sur liseuse, je trouve. Leur format, vraiment très court pour certaines, permet de rester dans le vif du récit et de s'en imprégner peut-être encore davantage. Attention! Je ne dis pas que ces recueils ne méritent pas une version papier. Bien au contraire! Ils en auraient ainsi (pour moi) bien davantage de valeurs et rendraient vraiment hommage à la qualité d'écriture de Jeanne Desaubry.
Car c'est un véritable exercice d'écrire aussi court et avec autant de rendu émotionnel. C'est une évidence. Exprimer autant en si peu de mots est une gageure littéraire que Jeanne Desaubry relève brillamment. Et c'est à souligner, à apprécier et à applaudir.
C'est pourquoi je remercie Ska Editeur d'avoir publié ces recueils. Il aurait vraiment été dommage qu'ils ne soient pas connus du plus grand nombre de lecteurs.
Et j'espère avoir le plaisir de lire encore cette auteur à connaître ... absolument!

Blog, les lectures de Martine

Ska : Créateur de Présent !
Ska : Créateur de Présent !
Tag(s) : #accueil

Partager cet article

Repost 0