Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

avè l'assent

Les Belges Reconnaissants
Martine Nou
gué
Editions du Caïman 2015

Dans les petits villages perdus dans la garrigue, tout le monde connait tout le monde. Les nouveaux arrivants sont surveillés, et on n’aime pas plus que ça qu’ils se mêlent des histoires, parfois très anciennes, qui agitent les mémoires.
Pour être étrangère, Pénélope Cissé l’est sacrément. Femme, noire, dotée d’un accent africain encore palpable, elle a la particularité supplémentaire d’être flic. Pas de chez nous quoi… Il va donc lui falloir une sacrée dose de diplomatie, d’intelligence et de ferme opiniâtreté pour démêler le présent du passé, les mauvaises raisons d’aujourd’hui et les plus mauvaises encore, peut être, du passé, qui peuvent expliquer la mort du maire du village de Castellac retrouvé étrangement à poil dans la garrigue, loin de tout.
Pénélope n’a pas froid aux yeux : elle est capable de débraguetter un juge pour avoir ce qu’elle veut. Sacrée Pénélope. Malgré son prénom, cette fille-là n’est pas du genre à sécher sur pied en attendant le retour d’un gandin parti se faire les sorcières des iles voisines.

Tissant intelligemment les souvenirs et le présent, les filiations, la politique et le développement touristique, Martine Nougué raconte une Provence qui n’oublie rien et ne pardonne pas grand-chose malgré la bonhommie de l’accent qui chante.
On imagine bien sa fliquette intelligente et sensible dans d’autres aventures, voire on en redemanderait.

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0