Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rien à jeter... sauf les limaces

20 manières de se débarrasser des limaces
Jan Thiri
on
Éditions Lajouanie 2015

Sales bêtes, ces limaces… C’est sur. Sami a la manie de tout enregistrer, peut être pour, un jour, trouver le matériau du grand roman qu’il rêve d’écrire. Pigiste désenchanté, sur ses bandes il écoute son père, aujourd’hui atteint d’Alzheimer, lui expliquer toutes les manières connues ou inventées par lui, de se défaire de ces saletés de bestioles nuisibles.
Sami en a conçu une image étrange du monde, répartissant d’un côté les « méchants », sorte de limaces nuisibles, et les « bons ». Et cette litanie va étrangement rythmer un roman dans lequel se croisent des personnages improbables.
Les piges sur les faits divers peuvent parfois recouper la politique des grands de ce monde. Une bagarre de bar peut déboucher sur un attentat terroriste et la région se met alors à grouiller de limaces noires se déplaçant dans des 4x4 à vitres fumées.
Il y a aussi, plus discret, un tueur, sniper atteint d’une étrange maladie qui lui rend la vie insupportable de douleurs psychosomatiques, une barbouze sourde, et la crème ah… un portrait de président absolument délectable de stupidité et de petitesse.

C’est du Thirion : l’absurdité est cachée derrière les situations les plus ordinaires, tout cela fonctionne à merveille, on rit, on s’inquiète, on s’accroche au suspens, on ne se lasse pas de cette étrange course poursuite qui se termine dans la forêt sous une pluie de gaz mortel.

Drôle et méchant, joyeux et désespéré, ce roman est à l’image du talent de Thirion, grand spécialiste de la nouvelle qui fait mouche en mille mots. Rien à jeter.

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0