Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attache moi, Lily

Trois morts sinon, rien
Jérôme Zol
ma
Éditions Wartberg 2014

Ah, le retour de Lily. Vous la connaissez, mais si, Lily Verdine, détective privée de son état, teigneuse, marante, pas très douée en amour, et indécrottable soutien de l’orphelin abandonné, de la veuve spoliée et du pékin victime d’injustice.
Dans ce nouvel opus de ses (més)aventures, un avocat pénaliste réputé vient la solliciter. Son client crie son innocence derrière les barreaux de Fresnes. Accusé d’avoir tué une jeune fille dans un train, on le soupçonne bien vite de deux autres meurtres, apparemment gratuits, avec… du venin de grenouille. Fallait oser ! Des meurtres au parapluie bulgare en quelque sorte.

Lily se laisse convaincre par le témoignage écrit de l’assassin présumé. Un beau récit qui commence par le coup de cœur dans le train pour la belle inconnue, celle qui fera son malheur quand elle tombera morte à ses pieds.

Coupable, innocent ? Innocent, coupable ? Lily nous balance,nous malmène un peu, nous envoie dans un sens, puis un autre car si l’homme est innocent de l’un des crimes, il l’est de tous,non ? Mais dans ce cas ? Ne serait-ce pas une monstrueuse machination ? Qui peut en vouloir à cet obscur inconnu, à la vie terne et sans aspérité ?

Lily va payer cher son incursion dans le monde de la barbouzerie. Et une fois de plus, tellement dans l’attente du grand émoi, se prendre un gros râteau amoureux. Non, Lily n’est pas faite pour la romance. C’est dommage, on l’imagine en jolie petit lot appétissant, digne de l’attention tendre de la gent masculine. Question de karma sans doute.

On retrouve avec plaisir dans cet opus (le 5e) l’allant, l’humour, l’énergie d’une femme pleine de ressources et bien de notre époque dans le regard qu’elle pose sur les hommes. Attachante Lily !

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0