Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cirque médiatique

Tabloïd Circus
Kent Harringt
on
Denoël, Collections Sueurs Froides 2014

Prenez un journaliste britannique. Stanley. Alcoolique en manque, suant, épuisé, débarquant après un vol interminable, sur une île des Caraïbes exclusivement dédiée aux vacances de type Sea, Sex and Sun des étudiants américains fortunés. Jetez-lui dans les pattes une étudiante de ce type, alcoolisée jusqu’aux yeux qu’elle a fort beaux, en conflit interminable et répétitif avec sa mère.
Situez ces deux-là au milieu d’une meute de journalistes assoiffés de scandale, bardés d’appareils-photos, caméras, et antennes paraboliques pour les retransmissions. Laissez les tous affronter les doutes existentiels d’un chef de police locale encombré de complexes d’infériorité refoulés en raison de sa couleur de peau. Car si sur l’île tout le monde est noir, les touristes, eux sont blancs. Alors, forcément, seul un noir peut être coupable de l’horreur qui a rameuté tout ce monde : la disparition d’une jeune, riche et jolie étudiante blanche…

Cynique, drôle et touchant, ce roman vous en apprendra beaucoup sur les mœurs des tabloïds, mais peut-être aussi sur la politique internationale. Car qui sait ce qui se cache sur cette île paradisiaque, quelles vraies fausses raisons agitent-elles les personnages politiques ?

Un peu rapidement terminé, ce roman offre de bons moments de doutes, de suspens et on apprécie rapidement ses personnages. La lutte de Stanley contre sa dépendance, l’impossible deuil de sa sœur, ses complexes, pas si loin de ceux du chef de police, liés comme lui à ses origines, mais sociales, pas ethniques…lui donnent une épaisseur attachante.
Voilà une fiction à la fois drôle et sinistre qui reste malgré tout marquée d’un peu d’espoir.

Tag(s) : #critiques

Partager cet article

Repost 0